Hôdo, la légende
L'univers de la saga


Hôdo

est utilisé pour la première fois par l'un des pionniers, un Japonais, qui, lors du baptême de la nouvelle planète, proposa Jôdo, « la Terre pure », le paradis des bouddhistes.

Ce pionnier s'adressa à la nouvelle communauté dans l'une des deux langues connues de tous : l'espagnol. La consonne « j » espagnole n'existe pas en japonais, aussi, sa prononciation ressembla plus à une « h ».

Les colons comprirent Hôdo et adoptèrent ce nom pour leur monde, car cela signifie « Terre de la rétribution », et cette notion convint aux pionniers qui pour la majorité n'étaient pas bouddhistes et qui prenaient pour eux le sens de paradis mérité par le travail sur cette nouvelle Terre.

À l'origine, les premiers Hôdons formaient un groupe de « volontaires désignés » censés être un échantillon représentatif de Terra.

Du mélange de cultures, de convictions politiques, philosophiques et religieuses qui caractérisaient la jeune population, naquit une nouvelle forme de société.

Pour survivre, il fallait bien cohabiter malgré les divergences qui caractérisaient les pionniers. Mais, les Hôdons refusèrent que le Pouvoir soit détenu par quelques-uns, car la majorité d'entre eux étaient envoyés initialement pour imposer leur conception de civilisation. Ainsi naquirent l'acratie hôdonne et sa « Constitution », une charte qui ne comprend tout au plus que dix articles afin que personne n'ignore la Loi.


La légende de Hôdo s'articule autour de cinq romans qui constituent le canon de la saga. L'univers de Hôdo est sous contrat CC-by-SA 3.

La saga


Un glossaire est publié en numérique sur ce site dans l'opuscule « La Saga de Hôdo révélée » qui récapitule l'Univers de Hôdo. Cet opuscule est édité en plusieurs formats classés dans l'ordre de qualité, contenu et présentation:


Hôdo est l'écriture francisée de Hōdo (méthode Hepburn). Hoodo est parfois utilisé, et Hodo est une erreur (ou une paresse, ou une simplification d’URL) de typographie. L'idéogramme kanji correspondant est :

報土

報 peut se prononcer et signifier : HOO, POO : nouvelles, information ; muku(iru) : rendre la pareille, donner en retour.

土 peut se prononcer et signifier : tsuchi, DO, TO : le sol, la terre.

C’était un symbole idéal pour une société de l’information (au sens du partage et de l’accroissement du savoir) en même temps qu’un symbole de paradis qui est ce qu’on fait de cette terre et de ses habitants.

Hôdo

Hôdo

la légende

Normes